Au quotidien

En ce qui concerne la conduite automobile, les feux tricolores des carrefours ne se distinguent que par leur clarté : le vert et le rouge ne sont que deux gris différents pour les achromates. Cela peut également poser problème à d’autres types de daltonien (feux arrière des voitures) même s’il existe d’autres repères. Il est difficile de savoir si la voiture s’approche ou s’éloigne. Le dyschromate peut être incapable de savoir si une femme porte du rouge à lèvre ou pas, ainsi que de faire la distinction entre une femme blonde aux yeux bleues et une rousse aux yeux verts.
Quand il cuisine le dyschromate peut rencontrer des difficultés à différencier la viande saignante de la viande cuite, les tomates vertes des tomates mûres, la sauce tomate du chocolat liquide.

Un commentaire sur “Au quotidien”

  • Fonteneau dit :

    Bonjour
    Je suis daltonienne. Cela fait rire beaucoup de personnes, mais dans la cadre de mon travail, je suis gênée . En effet, je
    suis educatrice spécialisée et lorsqu un des résident fugue nous devons faire un signalement auprès des service de police, ou ils le demandent la description vestimentaire de la personne. Au quotidien, je m habille en noir ou blanc ce qui pose beaucoup de questions à mon entourage et quelques moqueries…


Répondre à Fonteneau Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>